Un charmant petit village de France .::. BEAUVAIS Le bio ne sourit plus
Un charmant petit village de France Index du Forum
Un charmant petit village de France
Un Jardin Blanc Isarien
Un petit village de France en Picardie
qui accueille sur son site
tous les citoyens de toutes les communes
de notre beau pays: la France.
On peut tout dire, sans haine et sans passion
avec respect et courtoisie

 
            FAQ  FAQ    Rechercher    Membres    Groupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 Profil    Se connecter pour vérifier ses messages privés Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 
BEAUVAIS Le bio ne sourit plus
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Un charmant petit village de France Index du Forum >>> >>> Rayon Jardinerie
Auteur Message
Tendance
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2009
Messages: 3 212
Localisation: Jouy sous Thelle
oO°°Oo: Oise (60)
Nb Années de résidence à Jouy: 31
Age: 62
Natif de Jouy :: Non
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Taureau (20avr-20mai)
Ecus: 178 097
Moyenne de points: 55,45

Sous-Forum :Rayon Jardinerie -  1 Messages  dans ce sujet   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   
MessagePosté le: 23rd Octobre 2012, 05:38    Sujet du message: BEAUVAIS Le bio ne sourit plus Répondre en citant

Beauvais
BEAUVAIS Le bio ne sourit plus

Mercredi 17 Octobre 2012
Biocoop est la dernière enseigne exclusivement bio ouverte à Beauvais. Plusieurs fermetures ont été enregistrées ces derniers mois.


En l'espace de deux ans, au moins quatre enseignes bio ont fermé leurs portes. La seule restante - Biocoop - a dû licencier. La crise économique. Mais pas seulement.

L'aventure Biostore aura duré 18 mois. L'hypermarché bio de 1000 mètres carrés construit à Allonne - propriété du président de la Chambre de commerce et d'industrie de l'Oise, Philippe Enjolras - a fermé ses portes début octobre après que le groupe - qui compte quatre magasins dans l'Oise et le Val-d'Oise - a été placé en redressement judiciaire le 28 septembre. «Sept personnes ont été licenciées ». Le symbole de toute une filière en difficulté.

Il y a dix-huit mois déjà, le supermarché Biocoop installé rue des Filatures, créait une succursale de 300 mètres carrés, rue de Clermont, qu'il fermait après seulement «neuf mois d'activité. »

Un peu plus tôt, c'est La Vie claire, implanté en centre ville, qui fermait ses portes. Même sort pour Santé nature, rue Pierre-Jacoby, qui proposait des produits bio cosmétiques. Le magasin a fermé «début juillet à l'issue de son placement en redressement judiciaire. »
Concurrence des associations de maintien de l'agriculture paysanne

Reste aujourd'hui une seule enseigne bio à Beauvais : Biocoop, rue des Filatures. Au prix d'un plan de restructuration en 2009. L'enseigne emploie 7 salariés répartis entre Beauvais et Creil - contre 20 il y a trois ans.

«Nous avons dû licencier en même temps que nous tentions de nous étendre rue de Clermont », explique Nathalie Cornet.

Le bio est à la peine, «à Beauvais tout particulièrement », si l'on en croit Nathalie Cornet comme les chiffres de Biostore. L'enseigne beauvaisienne réalisait « 800 000 euros de chiffre d'affaires annuel, soit moitié moins que notre magasin de Chambly, qui lui-même réalise un chiffre d'affaires inférieur à ceux de Saint-Maximin et Saint-Brice-sous-Forêt (95) », explique Philippe Enjolras.

Les explications sont multiples. Pour lui, «plus on s'éloigne de Paris, plus les gens ont un jardin ; plus ils sont susceptibles de consommer déjà bio. Et plus il y a d'Amap », ces associations de maintien de l'agriculture paysanne qui sont autant de canaux de diffusion du bio.

Les enseignes doivent également composer avec «la concurrence des grandes surfaces qui proposent désormais un rayon bio », note Nathalie Cornet.

Et «en période de crise, les gens font plus attention à leur budget », relève Philippe Enjolras. Si «nous parvenons à être concurrentiels sur les matières dites premières comme les fruits ou les légumes », les produits bio transformés «sont plus chers. »

En temps de crise, les clients «non militants » et ceux «de passage » préfèrent alors se tourner vers les hypermarchés traditionnels. Marie-Luce et Pierre, la soixantaine, rencontrés au sortir de Biocoop sont de ceux-là.

Ils achètent « quelques produits ordinaires » dans les enseignes exclusivement bio, mais n'y font pas toutes leurs emplettes - «Il faudrait qu'ils baissent un peu les prix. »

En somme, les enseignes bio qui reposent sur le concept de supermarché ont de la concurrence. Et puis il y a les aléas : Biostore a dû composer avec «le retrait d'un investisseur important » qui l'a privé d'un fond de roulement nécessaire, avec pour conséquence, des difficultés d'approvisionnement de ses rayons. Biocoop, rue de Clermont, a dû composer avec les longs travaux de cette rue.

Il paraît que la chance sourit aux audacieux. Pas cette fois.


MATTHIEU HERAULT


courrier picard


On le pressentait; le bio est aussi une affaire de mode.
Et tout ce qui touche à la mode se vent très, très cher.
Pour manger naturel, il suffit de cultiver son petit lopin de terre.
Pas besoin d'être obligatoirement propriétaire d'un terrain pour cela.
Les jardins ouvriers et les jardins sociaux permettent de cultiver 200 à 300m² de potager.
Malheureusement les terrains manquent aux abords des villes.
Dans les banlieues, énormément de familles cultivent ainsi leur petit jardin.
Et ne font pas parler d'elles, comme ces jeunes délinquants qui foutent, en permanence , le merdier.
Il faut bien reconnaitre que le bio et l'écologie tels qu'ils ont pratiqués, sont une affaire de gens riches.
On ne peut pour l'instant, nourrir les populations mondiales avec les seules vertus du bio.
Mais en faisant appel à l'agriculture traditionnelle et industrielle, qui devra progressivement adapter ses pratiques, vers une agriculture plus naturelle et  plus respectueuse de l'environnement.
Une agriculture raisonnable et raisonnée.
  Tendance


Revenir en haut
Répondre en citant
Publicité







Sous-Forum :Rayon Jardinerie -  1 Messages  dans ce sujet   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   
MessagePosté le: 23rd Octobre 2012, 05:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Un charmant petit village de France Index du Forum >>> >>> Rayon Jardinerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Compteur de visiteurs en temps réel PageRank Actuel

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo
     Un Jardin Blanc Isarien     Administration