Un charmant petit village de France .::. RAMICOURT Élise la maraîchère et ses bio légumes
Un charmant petit village de France Index du Forum
Un charmant petit village de France
Un Jardin Blanc Isarien
Un petit village de France en Picardie
qui accueille sur son site
tous les citoyens de toutes les communes
de notre beau pays: la France.
On peut tout dire, sans haine et sans passion
avec respect et courtoisie

 
            FAQ  FAQ    Rechercher    Membres    Groupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 Profil    Se connecter pour vérifier ses messages privés Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 
RAMICOURT Élise la maraîchère et ses bio légumes
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Un charmant petit village de France Index du Forum >>> >>> Rayon Jardinerie
Auteur Message
Tendance
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2009
Messages: 3 212
Localisation: Jouy sous Thelle
oO°°Oo: Oise (60)
Nb Années de résidence à Jouy: 31
Age: 62
Natif de Jouy :: Non
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Taureau (20avr-20mai)
Ecus: 178 097
Moyenne de points: 55,45

Sous-Forum :Rayon Jardinerie -  1 Messages  dans ce sujet   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   
MessagePosté le: 22nd Août 2011, 07:49    Sujet du message: RAMICOURT Élise la maraîchère et ses bio légumes Répondre en citant



RAMICOURT Élise la maraîchère et ses bio légumes

Mardi 17 Août 2010




Les pesticides sont remplacés par des coccinelles et un répulsif naturel, et bientôt Élise labourera avec sa jument.

Élise Ammeux s'est lancée dans la culture de légumes bio. Trois ans après le début de son aventure, elle vend enfin le fruit de son travail. Visite guidée de son univers résolument écolo.

Elle n'a que 22 ans. C'est un petit bout de femme aux muscles élancés. Il lui en faut pour réaliser son rêve. Cela fait trois ans qu'Élise Ammeux convertit une parcelle de 10 hectares de terre appartenant à Christophe, son père. Ce dernier pratique l'agriculture traditionnelle. Sa fille est une partisane de la culture bio, dont elle a obtenu le label.

Depuis juillet, elle vend ses légumes le samedi matin sur le marché de Saint-Quentin, place de la mairie, et à Ramicourt deux jours par semaine.

« C'est la première année que je vends mes produits », dit Élise, qui n'a pas vraiment la fibre commerciale. « C'est un passage obligé, la vente. Il faut bien vivre. Mais mon plaisir est avant tout de travailler la terre en plein air », explique cette titulaire d'un brevet de technicien agricole.

À moyen terme, son objectif ne se résume pas à bannir l'utilisation de pesticides.

« J'ai suivi une formation de huit mois dans la Vienne, où j'ai obtenu le certificat de traction animal. » Si la jeune Ramicourtoise utilise encore ponctuellement un motoculteur, dès l'an prochain, ce rôle incombera à Reine. « C'est une jument de race comtoise. J'ai également acheté le matériel nécessaire. »
« On cohabite avec les insectes »

Bio et écolo jusqu'au bout donc, tout simplement « par respect de la terre et des micro-organismes qui y vivent ». Elle est convaincue que manger bio est une excellente chose pour la santé. « Mais chacun est libre de faire son choix. Cela ne doit pas être une obligation », indique la villageoise au milieu de ses tomates.

Quelques mètres plus loin, un légume peu courant. « Ce sont des panais. Ils ont la forme de carottes. C'est doux et sucré », décrit Élise, pas mécontente de voir autant de coccinelles.

« Leurs larves adorent les pucerons », explique-t-elle, tout en se penchant sur ses choux où elle a détecté des aleurodes, une espèce de minuscule mouche blanche. « On essaie de cohabiter avec les insectes. S'ils sont trop nombreux, on utilise un répulsif naturel », détaille la jeune femme, qui a aussi planté une centaine d'arbres. Son verger est jeune. Il ne commencera à donner des fruits que dans une, voire deux années.

Au bout du terrain, Élise a aussi installé un poulailler. D'ici quelques jours, les quatre-vingts poulettes vont commencer à pondre. Est-il utile de le préciser, les gallinacés sont nourris à l'aide de produits bio, blé et maïs qui poussent près de ses légumes. Et ces derniers sont bien évidemment arrosés grâce à de l'eau de pluie.

De notre correspondant AMÉDÉO GALLO

courrier picard


Revenir en haut
Répondre en citant
Publicité







Sous-Forum :Rayon Jardinerie -  1 Messages  dans ce sujet   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   
MessagePosté le: 22nd Août 2011, 07:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Un charmant petit village de France Index du Forum >>> >>> Rayon Jardinerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Compteur de visiteurs en temps réel PageRank Actuel

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo
     Un Jardin Blanc Isarien     Administration